Qu’est ce que ? LA PARODONTITE:

LA PARODONTITE:

La parodontite est une inflammation qui touche non seulement la gencive mais aussi le tissu osseux sous- jacent. L’inflammation touchant l’os se traduit par une résorption de celui-ci, qui en absence de traitement, aboutit à un déchaussement des dents voire à une perte définitive de la dent, dans le pire des cas.

La parodontite débute par une gingivite qui se traduit surtout par un saignement de la gencive. Pour certains patients, l’inflammation reste limitée à la gencive. Pour d’autres, une progression de l’inflammation vers le tissu osseux va provoquer une résorption de l’os et faire apparaître une parodontite.

Le premier stade d’une parodontite est une gingivite où le saignement spontané ou provoqué est le symptôme majeur. Quand la maladie évolue vers une parodontite, d’autres signes cliniques apparaissent : des bourrages alimentaires entre les dents, des mobilités et des migrations dentaires, des voussures de la gencive (abcès de la gencive) sont autant de facteurs qui évoquent la présence d’une parodontite et doivent alerter le patient.

Une consultation chez le chirurgien dentiste s’impose pour affirmer le diagnostic et traiter la maladie. Du fait de la perte osseuse, un espace vide se crée entre la dent et la gencive, espace qui ne reste pas vide longtemps et qui est rapidement colonisé par les bactéries. Des bactéries plus virulentes apparaissent donc et augmentent la destruction osseuse.

Le traitement des parodontites se déroule en plusieurs étapes:

1) Une hygiène bucco-dentaire adaptée aux besoins du patient est enseignée = il est absolument nécessaire que le patient maîtrise parfaitement son brossage pour que le traitement puisse aboutir. En effet, l’inflammation ne pourra disparaître que si les bactéries sont éliminées, car elles sont responsables du déclenchement des gingivites et des parodontites.

2) Un détartrage complet de la bouche est ensuite réalisé où le tartre supra-gingival est enlevé.

3) Le tartre, chez un sujet sans maladie parodontale, se situe au-dessus de la gencive. Chez un patient avec une parodontite, le tartre s’accroche non seulement au-dessus de la gencive mais aussi sous la gencive, dans la zone où le tissu osseux est détruit. Dans ce cas, le praticien réalise en plus du détartrage, un surfaçage qui vise à éliminer le tartre sous gingival et les bactéries accrochées à la racine, mise à nue du fait de l’os perdu.

4) Si ce traitement n’est pas suffisant pour retrouver une gencive saine, des traitements chirurgicaux sont à envisager. .

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *